La palmeraie de Skoura – Un site unique et enchanteur

Lors d’un circuit Sud Maroc, la découverte de la palmeraie de Skoura, située à 40 km à l’Est de Ouarazazate  sur la route de la vallée du Dadès,  est un moment enchanteur à 1188 mètres d’altitude.

palmeraie_de_skoura

La palmeraie de Skoura, très étendue avec  ses 25 km² à 50 km² (suivant les différentes sources d’informations), a été fondée au XII siècle par Yacoub el Mansour, sous la dynastie des Almohades. Elle était peuplée à l’origine par la tribu berbère des Haskourene dont elle tire son nom. Depuis, différentes populations se sont succédé dont des tribus arabes originaires du Tafilalt. Dans le Maroc d’autrefois, la ville de Skoura et sa palmeraie étaient riches grâce à son agriculture (arbres fruitiers tels que figuiers, grenadiers, pommiers, oliviers, palmiers dattiers et cultures céréalières tels que le blé et l’orge, ainsi que les graines de Tamaris…), mais aussi le commerce de peaux et les mines de sel. Ses nombreuses et imposantes casbahs témoignent encore aujourd’hui de cette richesse du passé.

La palmeraie séduit toujours par sa végétation luxuriante, malgré la sécheresse qui sévit dans le Sud du Maroc depuis de nombreuses années. Puisant son eau dans ses sources souterraines et l’oued qui la traverse, cette oasis, avec son important réseau de séguias (irrigation) et son ingénieux système traditionnel de khettaras, garde encore  une activité agricole importante.
Ses olives et son huile d’olive sont reconnues pour leur qualité.

Généralement,  une palmeraie n’abrite que les cultures sous les arbres fruitiers, eux-mêmes sous les palmiers dattiers et les villages se trouvent à l’extérieur de celle-ci. La particularité de la palmeraie de Skoura, est que les douars (villages) et les casbahs disséminés en son sein, côtoient les cultures.  Cela la rend unique et particulièrement intéressante. Pendant votre circuit Sud Maroc, nous vous faisons découvrir  cette oasis et parcourir l’enchevêtrement de pistes où se succèdent les casbahs, les douars, les cultures et découvrir cette richesse architecturale et culturelle enfouies dans la verdure ou se détachant sur un fond étincelant de haute montagne enneigée durant l’hiver.

Classée par l’UNESCO comme patrimoine mondial à sauvegarder, la palmeraie de Skoura, avec ses palmiers dattiers à présent protégés, fait partie de la grande réserve de biosphère des oasis du sud marocain.

La palmeraie de Skoura vient de célébrer son premier festival de musique et d’arts traditionnels qui a eu lieu du 30 novembre au 01 décembre 2012.

festival de la palmeraie de Skoura

Comments are closed.